Mois : janvier 2018

Nourish bowl

Nourish bowl

La recette d’un bowl sain, plein de vitamines et de bons nutriments pour le corps ! Le principe du nourish bowl est très simple : une salade composée, mais pensée pour vous apporter tout ce qu’il faut pour en faire un repas complet, à la […]

Cupcake chocolat coeur caramel beurre salé

Cupcake chocolat coeur caramel beurre salé

  Ingrédients :   Cupcakes Caramel au beurre salé Glaçage chocolat 300g de farine 3 cuillères a café de poudre de cacao 90% 1 sachet de levure chimique 1 pincée de sel 220g de sucre 100g de beurre fondu 300ml de lait 2 oeufs 200g […]

15 jours à Bali, conseils et itinéraire

15 jours à Bali, conseils et itinéraire

 

Nous nous sommes rendus en amoureux à Bali au mois de juin 2017. L’ile des dieux nous faisait rêver depuis un moment déjà et nous avions envie d’en savoir un peu plus. Enormément de critiques circulent au sujet de cette destination. Certes il y a énormément de touristes à Bali, notamment dans le sud de l’île qui est la zone préférée des fêtards et des surfeurs australiens. Il y a aussi un tas d’infrastructures hôtelières. Mais lorsqu’on prend la peine de s’éloigner de ces zones on retrouve le Bali authentique, le vrai. La générosité des Balinais nous a énormément touché.

Voici la vidéo que nous avons fait de notre voyage

 

 

Comment préparer son voyage ?

 

  • Nous avons acheté les billets d’avion 5 mois avant le grand départ. Il est préférable de s’y prendre assez tôt afin de bénéficier des meilleurs tarifs.
  • La meilleure période pour se rendre à Bali est de juin à septembre puisque les températures sont comprises entre 24° le matin et 33° l’après-midi. La chaleur est toutefois écrasante et très humide.
  • Pour un voyage de plus de 30 jours, un visa touristique est obligatoire pour de nombreux pays, dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada. Si votre séjour est de moins de 30 jours, pas besoin de visa.

 

Notre itinéraire pour 15 jours  

 

                             

 

Étape°1 : 2 jours à Seminyak 

 

Pendant ces deux jours, nous avons logé dans un hôtel (Tony’s Villa), que nous avions réservé via Booking.com avant notre départ. Nous étions assurés d’avoir un bon lit pour se reposer après de nombreuses heures de voyage. Franchement, mis a part le cadre idyllique de l’hôtel, nous n’avons vraiment pas été charmés par cet endroit. Beaucoup trop touristique.

Nous avons tout de même eu droit à un magnifique coucher de soleil sur la plage. Nous nous sommes également rendus au Tanah Lot Temple, une fois de plus bondé de touristes. Toutefois, le temple et le paysage étaient tout simplement magnifiques.

 

Tanah Lot Temple

 

Etape n°2 : 2 jours à Jimbaran 

 

Direction Jimbaran dans un petit hôtel très tranquille (Lestari hôtel) réservé la veille pour le lendemain. A Jimbaran beach, prenez le temps de manger du poisson frais les pieds dans le sable au coucher du soleil.

 

Jimbaran beach

 

 

Foncez admirer la vue qu’offre la falaise d’Uluwatu, et le temple d’Uluwatu.

 

 

Uluwatu

 

Après cela, nous avons enfourché notre scooter et nous nous sommes rendus sur la plage de Balangan afin de profiter des vagues pour surfer. Si vous souhaitez surfer sur cette plage, attention aux rochers, et au matériel parfois pas en très bon état. 

 

Balangan beach

 

Etape n°3 : 2 jours à Nusa Penida

 

Le matin nous prenons le taxi pour Sanur afin d’embarquer sur le bateau en direction de Nusa Penida. Nous nous étions rendus la veille à Sanur pour acheter les tickets. Nous avions réservé une chambre qu’un habitant de l’ile louait via Booking (Bagus House). C’est dans ce logement modeste que nous avons passé des moments inoubliables. Une famille adorable nous a accueillis et nous avons partagé des instants vraiment magiques. 

Cette île perdue nous a vraiment charmés (à vrai dire c’est notre coup de coeur). De par ses paysages, mais aussi de part la bienveillance de ses habitants. A Nusa Penida je vous conseille de plonger à Crystal Bay pour admirer les coraux (les locaux louent masque/tuba/palmes).

 

Crystal bay

 

 

Vous pouvez aussi choisir une option plus onéreuse : l’excursion pour plonger en mer avec les raies. Un incontournable, Kelingking Beach, vous pourrez descendre sur la plage en empruntant un sentier (assez dangereux, à certains endroit c’est vraiment de l’escalade), mais arrivés sur la plage c’est à couper le souffle.

 

 

Kelingking beach
Kelingking beach

 

Dans le même genre il y a Atuh Beach plus au nord de l’ile. Sans oublier Angels Billabong mais à aller voir uniquement s’il fait grand soleil sinon vous ne verrez pas les couleurs du lagon.

 

 

 

 

Agus (notre hote), s’occupe également de la « Sea turtle conservation ». On y soigne des tortues en détresse. Honnêtement ça vaut la peine de prendre le temps d’aller observer le merveilleux travail qui est fait là bas. Nous ne sommes restés que 2 jours et demi sur cette ile mais nous serions bien restés beaucoup plus longtemps.

 

 

Crystal bay

 

Etape n°4 : 4 jours à Ubud

 

À Ubud, nous avons été déçus par énormément de choses. Je vous dirais simplement de visiter la Monkey Forest (tout en respectant les singes qui s’y trouvent, car certains touristes se permettent des choses honteuses envers ces animaux).

 

 

Monkey forest

 

 

Prendre le temps de se relaxer dans un des nombreux spas mais aussi  visiter les temples présents à Ubud notamment le temple Pura Taman Saraswati.

 

 

 Venesia Day Spa

 

 

Dans cette ville, quelque chose nous a toutefois marqué, les nombreuses offrandes, et cette odeur si particulière de l’encens. Nous avons séjourné dans un bungalow (Argasoka Bungalow), et le matin les singes prenaient d’assaut notre jardin, c’était magique.

Nous sommes montés à Tegalalang Rice Terrace et ici, malgré le paysage époustouflant, certaines choses nous ont dérangé. C’est une autoroute de touristes dans les rizières, des locaux vous feront payer des péages pour monter plus haut dans la rizière, bref un vrai attrape couillon. A Tegenungan Waterfall, idem que pour Tegalalang. Si vous voulez voir des rizières et des cascades moins fréquentées, je vous conseille de monter du côté de Munduk, ou même d’aller à Sidemen (énormément de personnes nous en ont dit du bien). Ne restez pas aux endroits trop touristiques car la réalité est parfois surfaite. Prenez vraiment le temps de vous enfoncer dans les villages, de vous éloigner des lieux touristiques. Par exemple, nous nous sommes perdus sur une route qui s’enfonçait dans la foret. Et nous nous sommes retrouvés seuls dans un magnifique endroit (voir photo ci-dessous).

 

 

 

Etape n° 5 : 2 jours à Gili Meno

 

Embarquement sur le bateau très tôt le matin à Padang Bai. Nous avions réservé les billets la veille à l’accueil de notre hôtel à Ubud. Gili Meno est la plus calme des trois îles. Pour aller sur Gili Meno, il faudra se rendre sur Gili T en fasboat puis prendre un bateau de pécheur pour Gili M. Cela se fait très facilement puisqu’à peine le pied posé à terre des locaux tenteront de vous vendre un billet pour Gili M (n’oubliez pas de négocier). Aux Gili rien à faire à part de la plongée (et vous aurez peut être la chance comme nous de tomber nez à nez avec une tortue !!).

 

 

 

 

 

Vous l’aurez compris, farniente dans un paysage paradisiaque. Les petits restos en bord de plages sont également très sympas (notamment le Jali Café). De plus les habitants de cette île sont adorables. Le jour de notre départ, nous avons décidé de nous lever très tôt pour aller admirer le lever du soleil sur la plage, magnifique spectacle.

 

 

 

Etape n° 6 : 3 jours de détente à Seminyak

 

Nous avions décidé de louer une villa pour nos trois derniers jours, afin de prendre le temps de surfer un peu. Nous avons logé à New Pondok Sara Villas. Durant ces trois derniers jours, nous nous sommes baladés dans les rues de Seminyak pour faire un peu de shopping. Nous avons également énormément profité de la plage et du surf car les conditions étaient au top. 

 

Double Six beach

 

 

 

Il y a quelques trucs que nous n’avons pas eu le temps de voir et que nous regrettons de ne pas avoir vu. Notamment au nord de Bali vous pourrez apprécier les plages de Lovina Beach, il y a aussi des bateaux qui vous amèneront au large pour admirer les dauphins au levé du soleil ! Par là bas il y a aussi les sources d’eau chaudes de Banjar, et ça à l’air juste magnifique !

Quelques conseils

 

 

1€ = 16 000 IDR (environ). Mieux vaut être prévenu, tout se négocie à Bali même si cela peut sembler surprenant. Si vous ne le faites pas, vous allez finir par dépenser bien plus que nécessaire. Cependant il est important de laisser le dernier mot aux indonésiens car dans leur culture cela leur porte chance.

 

Pour le logement : 

Nous avions réservé l’hôtel pour les deux premières nuits afin de ne pas galérer en arrivant. Je vous conseille de contacter votre hôtel afin de leur demander de vous envoyer un chauffeur qui viendra vous récupérer à l’aéroport. Quand on débarque épuisés après des heures interminables de voyage c’est bien pratique ! Pour le reste de notre séjour nous avons réservé la veille pour le lendemain, via Booking.com.

 

Concernant les repas :

Nous mangions tous les jours dans des restaurants typiques appelés « warung ». C’est tellement bon pour pas cher qu’on peut vraiment se faire plaisir. On avait un budget de 120 000 IDR par repas (7€ pour deux) ! Les plats typiques sont le mie goreng et le nasi goreng. Ces plats sont un bon indicatif pour comparer les prix des restos. Le prix normal de ces spécialités est 40 000 Rp (à peu près 2€). Donc si c’est plus cher, c’est que c’est que le lieu est touristique et ce ne sera pas forcement bon. Je vous conseille d’éviter tous les restos bondés de touristes, où on vous fera payer des taxes hallucinantes à la fin de votre repas. En plus toutes les fois où nous avons mangé dans ce type de restos on a été hyper déçus.

 

Pour se déplacer sur l’île :

On a choisit le scooter mais aussi les taxis privés, et n’hésitez pas à négocier. Il faut savoir que le prix de base pour la journée est de 50 000 IDR pour la location d’un scooter. Si on vous le propose à plus de 70 000 IDR allez voir ailleurs. Pensez aussi à emmener votre permis international car bien souvent on vous le demandera ! Il faut également noter que les routes à certains endroits sont vraiment pourries surtout sur les îles comme Nusa (Lembongan, Ceningan et Penida). 

Concernant la police, on s’est fait arrêter une fois parce que nous étions montés sur un trottoir avec le scoot. Les locaux nous avaient conseillé de dire que nous n’avions que 250 000 IDR sur nous, et qu’ils nous laisseraient partir. Nous n’avions que 20$ qu’on a trouvé au fond du sac, alors ils les ont pris et nous ont laissé repartir après avoir fait un selfie avec nous…ahahah. Pour l’essence, les locaux en vendent à peu près partout au bord de la route dans des bouteilles (d’eau, de vodka…) au prix de 10 000 IDR le litre. 

Enfin une bonne astuce est de télécharger la carte de Bali en zone hors connexion sur l’application google map (vous pourrez utiliser le GPS comme si vous aviez internet).

 

Pour changer la monnaie :

Allez dans des banques (BPD bank par exemple), ou alors dans des ATM, et faites vous même le calcul afin de savoir combien ils vont vous donner en rupiah. Pensez à recompter les billets car il est arrivé à des gens qu’on a rencontré de se faire « voler » de l’argent. A savoir que nous changions petit à petit notre argent au cours du voyage.

 

En général :

Partout où vous irez prenez le temps d’apprécier les odeurs d’encens, de lever la tête pour observer les centaines de cerf-volants dans les airs. Et surtout mêlez vous aux locaux, allez plus profond dans les villages, et sortez des sentiers battus ! Les indonésiens sont des gens adorables, on se sent vraiment en sécurité, même la nuit. Pour finir, le vol est quelque chose qu’ils ne conçoivent pas, alors n’ayez vraiment aucune crainte de ce coté là.

 

 

Si vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez pas à me les poser soit en commentaire soit par mail (cf page contact) ! Et surtout, bon voyage ! 

Miracle morning : résumé + avis

Miracle morning : résumé + avis

  Le miracle morning, c’est quoi ?   Hal Elrod : “Notre façon de commencer notre journée a un impact énorme sur ce que nous vivons.” C’est sur les conseils de mon meilleur ami que je me suis lancée dans la lecture du Miracle Morning […]


Translate »